Ma petite chair de pomme

 

Ma petite chair de pomme

 

 

La terre est maintenant trop bouleversée

Pour que claque longtemps le drapeau de défaite

 

Là où se résout le réseau de la terre

Les doigts des deltas bleus

Dénoncent la démence

Des fleuves antérieurs

 

Bientôt

La sentence des guerres n'aura plus de raison

 

 

Ma petite chair de pomme

Tu es la vie retrouvée

Dieu sait comme

La honte est à jamais lavée

 

La colère du rêve embrase les rizières

Le soleil est vanné par des nuages fous

L'embrasure du ciel est déchirée de fleurs

Le pari de la vie triomphe des parias

 

Les blés auront des toisons qui rayonnent

Les rivières suivront des filières toutes neuves

 

Ma petite chair de pomme

Tu es la vie retrouvée

Dieu sait comme

La terre est à jamais lavée

 

Nos rires ont brisé l'enceinte d'égoïsme

Nos rires délirants tondent des moutons bruns

Tes vallées sont fleuries d'orangers et d'épices

 

Plus rondes tour à tour

Les autres que les unes

Le challenge des lunes

Enchante nos amours

 

L'enclos de tes sourires enferme des bergers

 

L'orage orangé où le soleil carnage

Cache d'un bleu sommeil la terre qui s'endort

Il n'y a plus de dieux. Le sommeil est paisible

Quand les rêves sont nés d'un avenir humain

 

La terre n'est endormie que jusqu'au lendemain

 

Ma petite chair de pomme

Tu es la vie retrouvée

 

Le rêve est rallié à la cause des hommes

 

 

 

*

* *

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
Toute l'actualité
 

A la une 

 
Toute l'actualité